vendredi 13 février 2009

Evolution de mes outils et donc de mes méthodes de travail !

Je présente ci-dessous mes pratiques et mon rapport à l'information professionnelle dans mon idéal quotidien :
  • J'épluche mes flux d'information (81 au moment de la rédaction de ce billet) à l'aide de Google Reader, ainsi que mon réseau DELICIOUS ;
  • Si le titre ou les quelques lignes de résumé résonnent/raisonnent à mes oreilles, je clique... et prends connaissance du reste du contenu.
  • En fonction de mes besoins ponctuels, je consulte divers moteurs de recherche, même si Google est mon premier réflexe !
Jusqu'à présent, selon l'importance que j'accorde à l'information, chaque étape ci-dessous traduit un intérêt croissant, je décidais de :

1 - partager la référence via :
  • le partage de Google Reader ;
  • Delicious : concernant cet outil, je regarde régulièrement qui bookmark les mêmes références que moi. Je parcours alors les signets des autres membres afin d'identifier ceux qui oeuvrent dans le même domaine que moi. Je m'abonne en fonction du degré d'affinité...
  • un Email destiné à attirer l'attention, notamment, d'un groupe d'apprenants.
2 - d'approfondir le sujet par une recherche complémentaire dont je partagerais le résultat si il y a lieu.

3 - citer l'information sur mon blog.

4 - intégrer l'information dans mes cartes heuristiques et publier ces dernières sur mon site et directement au sein d'un billet sur ce blog.

J'ajoute désormais deux étapes :

5 - publier sur mon blog les mises à jour majeures de mes cartes heuristiques en explicitant le contenu associé : c'est aussi une façon pour moi d'intégrer les nouveaux éléments afin d'en tirer profit dans mon quotidien.

6 - intégrer à l'un de mes moteurs de recherche spécifiques, la page ou le site identifié :
Je conçois ce nouvel outil comme un moyen d'éduquer mes apprenants à la recherche d'informations active, en limitant les "M'sieur S'iou plait" :
  • J'opére une pré-sélection de sites pertinents, réduisant de ce fait le bruit potentiel de la liste des résultats.
  • J'alimente mes moteurs spécifiques en fonction des thématiques que j'aborde en cours.
Mes apprenants interroge donc un corpus ciblé, pertinent, qui garantit l'obtention de résultats explicites et adaptés en un minimum de temps et d'efforts ce qui les encourage et les rassure quant à leurs capacités durables à trouver l'information dont ils ont besoin, au moment où ils en ont besoin !
La sérendipité n'a pas sa place dans ce cadre précis...

Et toi, cher lecteur, quelles sont tes pratiques ?