vendredi 29 janvier 2010

De l'inspecteur Harry à Nelson MANDELA : une nouvelle perception du projet !

Cette semaine était riche en sortie cinéma, les hasards des sorties...


J'ai vu le dernier Clint EASTWOOD, Invictus.


Au delà du message d'espoir, j'ai beaucoup appris.


J'ai toujours été réticent aux activités pédagogiques de groupe, au projet de groupe : j'ai toujours considéré, même lorsque j'étais élève, que ce sont toujours les mêmes qui bossent pendant que d'autres glandent.


Mais, avec Invictus, cette utilisation judicieuse d'un projet, d'une ambition sportive par Nelson MANDELA, j'ai perçu une nouvelle définition d'un projet :

  • tout le monde ne doit pas nécessairement être impliqué directement dans le projet pour y adhérer ;
  • un projet doit permettre à chacun de trouver sa voie d'action ;
  • chacun peut s'appuyer sur le projet fédérateur pour progresser sur ses propres projets.
Je ne sais pas encore comment exploiter ces notions en pédagogie, mais je vais creuser !

Allez voir Invictus !