mercredi 20 août 2008

Pourquoi utiliser les NTIC en formation ?

Autoformation
La notion d’autoformation est abordée ici dans le sens d’apprentissage autodidacte (self-directed learning). Cette notion correspond à une approche de la formation dans laquelle l’apprenant exerce le contrôle principal sur les choix d’objectifs et de moyens de son apprentissage. (Carré, 1992, p 91)
Cette notion suppose en effet une organisation de la formation centrée sur l’apprenant, mais aussi une vision de l’apprenant capable de gérer son apprentissage de façon autonome.
L’apprentissage autonome n’est pas réalisable sans un certain nombre de conditions, variable selon les auteurs (Carré, 1992, p.146), mais parmi lesquelles on trouve nécessairement :

  • l’existence d’un projet personnel de l’apprenant ;
  • un contrat de formation individualisé entre l’apprenant et l’organisation formatrice ;
  • un système d’apprentissage médiatisé et de remédiation des difficultés d’apprentissage ;
  • une gestion souple et individualisée de l’accès aux moyens d’apprentissage, des temps et des lieux de formation ;
  • la présence de formateurs-médiateurs. 
Définition tirée du glossaire du Guide méthodologique pour les acteurs de la formation visant à faciliter l'Introduction des Nouvelles Technologies d'Information et de Communication dans les dispositifs de formation des publics de bas niveaux de qualification.


Vous y trouverez 10 fiches synthétiques :
  1. Pourquoi utiliser les NTIC en formation ?
  2. Organiser l'infrastructure pédagogique
  3. Aménager et enrichir la relation pédagogique
  4. La structure de formation facilitante
  5. Les choix technologiques
  6. L'accès aux équipements
  7. Le recours aux moyens multimedia
  8. La mise en œuvre technique
  9. La gestion des compétences des formateurs
  10. La culture technologique de l'organisme de formation